Libéré grâce à l'art

Libéré grâce à l'art


"The Liberia project" par Apartial

Après 11 ans de guerre civile et une crise humanitaire causée par le virus Ebola, le Liberia, petit pays ouest-africain, commence à peine à panser ses plaies. Pour l'aider à guérir plus vite, la plateforme Apartial qui veut encourager plus de gens à se joindre à la communauté artistique, a eu l'idée d'entreprendre un projet assez original.

Ce projet consiste à prendre un groupe de surfeurs au Libéria et leur faire recréer des dessins d'artistes connues. Les dessins des talentueux Maser, Martin Whatson, 1010, Conor Harrington, Ted Pim et Mark Jenkins ont donc aidés à redonner vie à des structures détruites par la guerre et à redonner espoir à des gens meurtris par le passé.

Le projet à pour but de libérer grâce à l'art. Libérer ces surfeurs et leur donner un moyen de s'exprimer publiquement, de montrer leurs habiletés, pour leur donner la chance d'entrevoir une carrière dans le milieu artistique. Mais aussi, libérer des structures pour qu'elles passent de souvenirs de la guerre à symboles de l'espoir.

Ces sites auparavant négligés, sont devenus des points de rencontre pour la communauté qui s'y rejoint pour apprécier les nouvelles murales.

Écrit par: Naïl Sousa Cordeiro

Photo via: http://www.apartial.com/ par Alpanso Appleton et Apartial